Les dispositifs à destination des entreprises industrielles

L’Etat a créé une brochure visant à présenter les dispositifs mis en place pour soutenir les entreprises industrielles, qui pourront être mobilisés dans les prochains mois afin de les accompagner dans la reprise de leur activité.

Cette brochure pédagogique propose des fiches, organisées selon les besoins des entreprises, sur chaque dispositif dont peuvent bénéficier les industries. Chaque fiche comporte les informations synthétiques sur le dispositif (quel montant d’aide, quelles structures peuvent bénéficier, ..), mais également les liens en ligne et les points de contact utiles.

 

Pour consulter cette brochure, cliquez ici.

 

 

 

Plan de Relance :
la Décarbonation de l’Industrie au cœur des dispositifs de soutien

 

Les initiatives portées par l’ADEME dès 2020

L’ATEE et l’ADEME vous invitent à des webinaires d’information sur le « Plan de Relance: la Décarbonation de l’Industrie au cœur des dispositifs de soutien« .

Ces webinaires présenteront les initiatives conduites par l’Agence de la transition écologique d’ici à la fin 2020. Ils vous permettront d’échanger avec les intervenants de la Direction exécutive des programmes. Choisissez dès maintenant votre date :

 

Webinaire le 16 septembre 2020 de 9h à 10h
s’inscrire

Webinaire le 18 septembre 2020 de 9h à 10h
s’inscrire

Webinaire le 25 septembre 2020 de 9h à 10h
s’incrire

Décarboner l’industrie est indispensable pour atteindre les objectifs climatiques de la France, près de 20 % des émissions de gaz à effet de serre étant issus des activités industrielles.

La décarbonation est également un levier de performance de l’industrie française à moyen terme : c’est pourquoi, dans le contexte du plan de relance, le Gouvernement a prévu un soutien ambitieux et volontariste des entreprises, avec 1,2 Md€ sur la période 2020-2022 pour améliorer l’efficacité énergétique, faire évoluer les procédés de fabrication, notamment par le biais de l’électrification, et décarboner la production de chaleur.

Programme 

09h – Introduction

9h05 – Présentation des dispositifs de décarbonation de l’industrie
dans le cadre du Plan « France Relance »

9h35 – Questions/Réponses

10h – Clôture

Inscriptions gratuites obligatoires (nombre de places limité) – Les informations de connexion vous seront envoyées par e-mail après votre inscription. 

 

 

3 appels à projets suivants concernant la décarbonation de l’industrie.

 

 

 

Zoom sur les modalité de remboursement du prêt garanti par l’Etat  – Communiqué de presse de B. Le Maire :

 

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargé des Petites et Moyennes Entreprises, ont échangé avec les membres du comité exécutif de la Fédération bancaire française (FBF) pour évoquer les modalités de remboursement du prêt garanti par l’Etat.

 

Bruno Le Maire et Alain Griset se sont félicités du succès des instruments déployés dans le cadre de la crise de la Covid-19, et notamment l’efficacité du déploiement par les banques des prêts garantis par l’Etat ainsi que la possibilité ouverte aux entreprises de solliciter jusqu’à 6 mois de moratoire sur leurs échéances de crédit bancaire, possibilité portée à 12 mois pour les entreprises, petites, moyennes et de taille intermédiaire, du secteur touristique. Ils ont salué l’engagement renouvelé par les membres de la FBF de faire tout leur possible pour aider leurs clients à traverser la crise dans les meilleures conditions.

 

Les entreprises pourront librement étaler le remboursement des prêts garantis par l’Etat (PGE) sur une période maximale de 6 ans, comme le prévoit la loi de finances rectificatives du 23 mars 2020.

 

Les membres de la Fédération bancaire française ont réaffirmé leur engagement de proposer cette option à prix coûtant sur la durée totale du prêt. Pour les très petites entreprises et pour les petites et moyennes entreprises, cela devrait permettre, dans les conditions actuelles de taux, de proposer une tarification maximale de 1 à 1,5% pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023, et de 2 à 2,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’Etat compris.

 

Bruno Le Maire a déclaré : « Grâce aux prêts garantis par l’Etat, près de 600 000 entreprises ont bénéficié d’un renfort de trésorerie indispensable pour faire face à la crise. En partenariat avec les banques, nous leur donnons aujourd’hui plus de visibilité sur les conditions de remboursement de ces prêts. Notre objectif : faciliter le remboursement des PGE pour toutes les entreprises, à un coût modéré. »

 

Alain Griset a déclaré : « Nous pouvons nous réjouir de cette excellente nouvelle qui était très attendue par nos entrepreneurs. Il est essentiel de les rassurer, dans leur reprise d’activité, et de leur donner une visibilité sur les dispositifs de soutien mis en place. C’est tout le sens du travail que nous avons engagé avec les banques depuis plusieurs semaines et qui se concrétise aujourd’hui avec un engagement clair sur les conditions de remboursement des PGE, dont 95 % des bénéficiaires sont des TPE/PME »

 

 

Lancement du dispositif de renforcement des financements des entreprises par affacturage

 

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, a signé ce jour l’arrêté fixant le cahier des charges du dispositif innovant de renforcement des financements des entreprises par affacturage annoncé le 10 juillet dernier : http://www.d83.ffbatiment.fr/Files/pub/Fede_D83/DEP_ACTUALITE_5602/a495e990e07c4c58b94bfdb7e475da20/PJ/09%20-%20Lancement%20du%20dispositif%20de%20renforcement%20des%20financements.pdf

Désormais et jusqu’au 31 décembre 2020, les entreprises pourront solliciter auprès des sociétés d’affacturage un préfinancement nouveau qui pourra être mis en place dès la prise de commande, rendu possible par la garantie de l’Etat. Elles n’auront pas besoin d’attendre l’émission des factures comme cela se pratique normalement. Cela leur fera gagner en moyenne 45 jours de trésorerie.