Idéation

Donner naissance à l'innovation

CARA sollicite l’intelligence collective pour imaginer les idées, les solutions innovantes aux nouveaux enjeux du transport et de la mobilité grâce à des Think Tanks et des groupes de travail thématiques autour de 5 programmes de recherche.

Think Tank

Qu’est ce qu’un Think Tank

C’est un événement, un espace de partage de connaissances, d’idéation et de débats pour imaginer les systèmes de transport de demain. Il rassemble tous les acteurs (chercheurs, ingénieurs, utilisateurs, opérateurs et gestionnaires, transporteur, membres des collectivités territoriales) de notre écosystème dans le but de générer des idées novatrices sur nos thématiques.

Ces événements sont articulés autour de 5 programmes de recherche.

Exemple de Think Tank :

Le Think Tank HICE (Hydrogen Internal Combustion Engine)

Ce Think Tank a rassemblé plus de 100 participants répartis entre une solution distancielle et une solution en salle organisée grâce au soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Au travers des interventions de VOLVO, de l’IFPEN, du Laboratoire CETHIL et du CRMT, CARA souhaitait mettre en avant les spécificités de la technologie HICE (Hydrogen Igneted Combustion Engine). Cette technologie s’apparente à un moteur thermique à gaz hydrogène.

L’objectif de ce Think Tank était de présenter le potentiel de la technologie HICE, ses impacts sur les écosystèmes industriels et de susciter le débat au sein de l’écosystème quant à sa pertinence et son acceptabilité.

Qu’est ce qu’un programme de recherche ?

Les programme de recherche CARA sont les outils de gestion de la recherche du pôle. Ils résultent d’une réflexion collaborative des membres du réseau CARA (industriels, acteurs de la recherche et de la formation).

Les programmes de recherche du réseau CARA ont pour rôle la mise en réseau des compétences et d’expertises du réseau CARA au travers d’événements dédiés, de générer des idées, de faire émerger des projets d’innovation, de les structurer et de les accompagner jusqu’au dépôt de projet.

Les 5 programmes de recherche

Motorisation et chaine cinématique

pictogramme, programme de recherche Motorisation & chaine cinématique

Le programme porte sur l’ensemble de la chaine de traction :
les vecteurs énergétiques et leur mode de stockage, les convertisseurs d’énergie, les systèmes de récupération d’énergie, les matériels et les logiciels de contrôle et de commande des sous-systèmes, les émissions de matières polluantes et les émissions sonores. Son objectif principal est l’aide au déploiement de solutions à la fois économiquement abordables et sociétalement acceptables, faiblement génératrices de CO2 et de nuisances.

Directeur du programme Motorisation & Chaine cinématique :

Stéphane RAUX, Chef de projet Connaissance et traitement des émissions de polluants – IFPEN

Le programme de recherche s’articule autour des thématiques détaillées ci-dessous:

  • Lubrification et pertes
  • Combustion
  • Refroidissement
  • Architecture Moteur
  • Machines électriques
  • Electronique de puissance
  • Matériaux pour l’électrification
  • Architecture et intégration
  • Thermo management et gestion optimale de l’énergie
  • Contrôle / capteurs et actuateur
  • Batteries de nouvelle génération
  • Piles à combustibles
  • Réservoir
  • Récupération d’énergie thermique et cinétique
  • Bio carburant et carburant de synthèse (liquides et gazeux)
  • Evaluation technico économique et environnementale des filières énergétiques
  • Adéquation Moteur/carburant et propreté à l’usage
  • Traitement du bruit
  • Connaissances des émissions
  • Systèmes de dépollution
  • Caractérisation en usage réel
Pictogramme programme de recherche, sécurité & sureté

Sécurité et sureté

Le programme porte sur la prévention et la gestion des risques et des accidents dans les transports de personnes et de biens. Il vise en s’appuyant sur le développement de solutions innovantes, en termes de sécurité routière à l’amélioration de la protection de usagers et les personnels vers une vision d’accident et risques zéro notamment grâce à l’apport de l’autonomisation. Et en termes de sûreté à améliorer la protection contre les agressions des personnes et des systèmes informatiques ainsi que des données.

Directeur du programme Sécurité & Sureté :

Philippe Vezin, Directeur de recherche en sécurité routière – Université Gustave Eiffel

Le programme s’articule sur les domaines d’expertises suivants :

Sécurité primaire:

  • Analyse des facteurs d’accidents
  • Compréhension des mécanismes d’accidents
  • Développer et évaluer les systèmes, y compris automatisés, d’aide à la conduite
  • Améliorer l’insertion dans le trafic des véhicules autonomes
  • Développer et évaluer les systèmes de détections/perception des autres usagers/obstacles
  • Améliorer la sécurité des infrastructures et développer une intermodalité sécurisée

Sécurité secondaire:

  • Améliorer la sécurité des occpupants en cas de décélération violente (choc, freinage, virage)
  • Assurer la compatibilité avec les usagers vulnérables
  • Aider et sécuriser la mobilité des personnes avec des difficultés sensorielles et les PMR
  • Systèmes de détections des autres usagers/obstacles

Sécurité tertiaire:

  • Développer les systèmes d’alerte, d’accès et de priorité aux secours
  • Améliorer la sécurité des infrastructures et développer une intermodalité sécurisée

Sûreté des personnes:

  • Protéger les usagers des agressions
  • Protéger du vol

Sûreté des biens: 

  • Faciliter et sécuriser les opérations de chargement/déchargement déchargement
  • Protéger du vol et du vandalisme
  • Sécuriser le chargement pendant le transport (arrimage, etc.)
  • Sécuriser le transport des matières dangereuses en milieu urbain (radiosources, petits volumes, déchets médicaux

Sûreté du véhicule: 

  • Protéger des dégradations
  • Développer la vision/perception périphérique du véhicule

Sûreté des systèmes: 

  • Améliorer et garantir a sécurisation des parcours des véhicules à haut niveau d’autonomie (sur véhicules et infrastructures)
  • Améliorer l’insertion dans le trafic des véhicules autonomes
  • Améliorer et garantir la sécurisation des données télématiques (radiosources, petits volumes
  • Améliorer et garantir la sécurisation des données personnelles
  • Améliorer et garantir la sécurité logiciel (fonctionnement et cyberattaque)
  • Améliorer et garantir la sécurité des systèmes notamment de communication et de détection (fonctionnement et cyberattaque)

Architecture Véhicule

Pictogramme programme de recherche architecture véhicule

Le programme porte sur le développement et l’intégration de solutions et technologies innovantes afin d’améliorer l’attractivité, la performance et la compétitivité du véhicule.

Directeur du programme Architecture Véhicule :

  • Arnaud Feutrie, Platform Manager for electromobility and New technology – IVECO BUS
  • Laurent Huet, Responsable Recherche & Innovation – SEGULA


Le programme s’articule autour des domaines d’expertise décrits ci-dessous:

  • Architecture (pré-disposition/intégration organes & modules)
  • Synthèse numérique (architecture, simulations prestations…)
  • Rendement véhicule (aérodynamique, frottements au sol, masse)
  • Dynamique véhicule & liaison au sol
  • Architecture électronique (système réseau)
  • CEM
  • Energie embarquée (intégration, autonomie, interface infrastructure de recharge)
  • Design / Style / Ergonomie
  • Qualité perçue (visuel, haptique, acoustique)
  • Qualité de l’air (olfactive, filtration…)
  • Acoustique (Noise/Harshness/Vibration)
  • Thermique embarquée (Habitacle / Organes)
  • IHM & entertainment
  • Matériaux (composites/hybrides, acier haute performance, aluminium…)
  • Assemblage multi matériaux
  • Prototypages & fabrication additive
  • Analyse Cycle de Vie
  • Eco-conception & recyclage
  • Maintenabilité
  • Rétrofit & seconde vie des véhicules
Pictogramme programme de recherche système de transport et intelligence

Système de transport et intelligence

Le programme porte sur le développement des concepts de systèmes de transport, des briques technologiques et de leurs interactions, ainsi que sur l’évaluation de leur performance et leur optimisation.

Il vise également, grâce au developpement de son expertise sur les usages et à son approche systémique, à intégrer de nouvelles technologies (intelligence artificielle, Block Chain, Connectivité, 5G, nouvelles énergies, etc) en s’appuyant sur ses partenariats avec d’autres pôles ou organismes spécialisés dans ces technologies. (ex: Tenerrdis, Viameca, Minalogic, System X, Vedecom, etc.) .

Directeurs du programme Système de transport et Intelligence :

  • Philippe Gache, External Research Collaborations program leader – RENAULT TRUCKS/VOLVO GROUP
  • Colin-Yann Jacquin, R&D Partnerships Manager – MICHELIN

Le programme s’articule autour des sous-thèmes décrits ci-dessous:

  • Concevoir l’architecture du système de transport selon son mode (routier/ferré/navigable/aérien/souterrain)
  • Assurer et évaluer sa performance dans des systèmes de transport connectés et intelligents, dont le véhicule autonome
  • Assurer l’articulation modale du système
  • Adapter le véhicule caméléon
  • Evaluer les utilisations mixtes
  • Déployer le véhicule connecté, le véhicule autonome, ainsi que les infrastructures et les stratégies d’exploitation associées
  • Accompagner l’arrivée des infrastructure intelligent
  • Proposer des concepts pour un meilleur usage de l’espace public liés au transport
  • Dimensionner et géopositionner les plateformes (physique et foncier, transfert, manutention, stockage)
  • Recourir aux nouvelles technologies afin d’optimiser l’interface avec des plateformes intelligentes, préparer l’arrivée des véhicules autonomes pour l’optimisation des systèmes de transport
  • Définir et développer les services de proximité en fonction des nouveaux usages sociétaux (e-commerce, automatisation, digitalisation, etc)
  • Caractériser, identifier et localiser les entités (véhicules, personnes, marchandises, conditions d’exploitation)
  • Gérer les systèmes (temps réel, indicateurs, prédictions)
  • Préparer et optimiser les itinéraires véhicules, chaîne de mobilité, logistique
  • Superviser et aider à la décision (risques, événements)
  • Anticiper les besoins liés à l’arrivée des véhicules autonomes

Mobilité, pratiques et gouvernance

Pictogramme programme de recherche, mobilité, pratiques et gouvernance

Le monde du transport et des mobilités est en complète révolution depuis quelques années, comme en témoignent les grands thèmes qui font son actualité : MAAS, véhicule autonome, logistique urbaine, mobilités actives, nouvelles mobilités, etc. Le programme Mobilité, pratiques et gouvernance se propose de les explorer à la lumière des apports des Sciences Humaines et Sociales pour rendre compte des enjeux environnementaux, sanitaires, économiques et sociaux qu’ils recouvrent, ainsi que des comportements et des usages avec lesquels ils interagissent en matière de mobilités urbaines et des questions de gestion et de gouvernance qu’ils posent pour les acteurs des territoires.

Directeurs du programme Mobilité, Pratiques & Gouvernance :

  • Laurent Jardinier, Chargé de mission Recherche, Innovation, Europe – CEREMA
  • Jean-Pierre Nicolas, Chercheur CNRS en études urbaines, modes de vie et mobilités – LAET/ENTPE

Le programme articule trois grandes entrées:

  • Usages et pratiques individuelles
  • Gouvernance du système des transports et des mobilités
  • Interactions entre mobilité et territoire
  • Développement économique et territorial
  • Justice sociale et équité
  • Impacts environnementaux des mobilités
  • Enjeux sanitaires
  • MaaS (Mobility as a Service)
  • Véhicule Autonome et Connecté
  • Mobilités actives
  • Logistique urbaine
  • Nouvelles mobilités

Quelles solutions pour une meilleure mobilité ?

Groupes de travail

CARA organise des groupes de travail sur des thématiques diverses et variées. Le but est de regrouper des acteurs et d’échanger sur les bonnes pratiques, les expériences, les connaissances de chacun pour identifier un axe de réflexion pour les participants. Ils sont organisés sous forme d’atelier de créativité pour générer des idées de projets.

Idéation lors d'un groupe de travail

Exemple de groupe de travail

Groupe de travail lumière et sécurité

Issu du Think Tank « usage de la lumière pour la sécurisation des zones de manœuvres dans la logistique », ce groupe de travail a permis de proposer trois projets d’innovation et d’expérimentation à Kéolis Lyon / Sytral

  • Système d’avertissement des usagers par l’utilisation de la lumière sur le parvis de la gare Part Dieu Vivier Merle
  • Système de protection des usagers vulnérables en amont des tramways par la protection lumineuse
  • Système lumineux d’avertissement des gènes pour les usages de bus le champ de retro vision du chauffer