Batteries pour les mobilités

  • THINK TANK
  • Batterie

Comment concilier usage, durabilité et autonomie des batteries pour les mobilités ?

Après 4 Think Tank autour de l’hydrogène, nous vous proposons d’aborder la thématique des batteries pour les mobilités via les défis à relever pour adapter les technologies de batterie et les usages pour une durabilité optimisée.

Pourquoi un Think Tank sur la batterie ? Nous sommes partis du constat selon lequel le nombre de véhicules utilisant une batterie de traction (hybride, hybride rechargeable, électrique à batterie ou à pile à combustible) est en très forte croissance, et que les usages très variés partagent tous le même souhait d’accroître la durée de vie des batteries et d’en réduire durée de charge.

Pour atteindre ces objectifs pouvant paraître antagonistes, dans le cadre du programme Motorisation et Chaine Cinématique, CARA a rassemblé pour vous des intervenants de l’ADEME, d’IFPEN, d’IVECO Bus et de Wattalps.

Au programme du Think Tank

Les intervenants du Think Tank  » batteries pour les mobilités  » :

  1. ADEME Hamza EL JEBBARI  
  2. IFPEN – Julien BERNARD
  3. WattalpsMatthieu DESBOIS-RENAUDIN
  4. IVECO Bus – Ludovic BALANDREAU

Pour plus d’info

Contactez Thomas Cremoux

Ici

La filière Batterie en Auvergne-Rhône-Alpes

La technologie batterie est au centre de la stratégie économique de l’Europe en raison des multiples enjeux et attentes gravitent autour de cette technologie : 

  • Des enjeux environnementaux : l’objectif de réduction des émissions de CO2 par les transports et voulue par le Paquet « Fit For 55 » devrait engendrer ou décupler d’ici 2030 la demande en batteries. Sur le long terme, le développement des Energies Renouvelablesde par leur nature intermittente, nécessitera un soutien au réseau électrique.  
  • Des enjeux économiques : en conséquence des objectifs environnementaux une mutation thermique-électrique est en cours et nécessite une reconversion des salariés de la filière auto 
  • Des enjeux de souveraineté technologique et industrielle : Dans le cas d’un véhicule électrique batterie, la batterie représente à elle seule 35% de la valeur ajoutée du véhicule. Or, 70% des capacités de production sont en Chine aujourd’hui. Il faut sécuriser l’approvisionnement en matière première. 

Je souhaite participer à l'événement

M'inscrire